Icône de retour en haut du site
Photo principale du site

Office de médiation

andrea-lanz-muller

Andrea Lanz Müller, avocate et médiatrice

Téléphone : 031 320 30 69
Télécopie : 031 320 30 59

Adresse : Herrengasse 22, 3011 Berne
Adresse postale : Case postale 580, 3000 Berne 7

Objectif et mission de l'office de médiation

Les institutions oeuvrant dans les domaines du troisième âge, des handicapés et de la jeunesse, ainsi que dans l'encadrement à domicile, sont toujours susceptibles de voir surgir des tensions et des conflits.

L'objectif et la mission de l'Office de médiation sont en premier lieu de contribuer à éliminer de telles tensions et à permettre de résoudre les conflits de la manière la plus informelle possible. L'Office de médiation aide les parties intéressées à trouver une solution adéquate.

Qui peut s'adresser à l'Office de médiation ?

Toute personne qui se sent traitée incorrectement ou lésée dans une situation en rapport avec les soins ambulatoires ou stationnaires, un encadrement ou une collaboration dans les domaines du troisième âge, des personnes handicapées et/ou des homes.

Il peut s'agir de personnes nécessitant des soins avec encadrement et de leurs proches, d'organismes et d'entreprises, de personnes souhaitant recevoir des conseils dans un centre de consultation, d'assistants, de collaborateurs, de directions d'institutions, de commissions, de centre de consultation et/ou de commune.

L'office de médiation ne peut être appelé pour une médiation ou un conseil dans un conflit de nature totalement privée, sauf dans le domaine des soins.

Compétence locale

L'office de médiation ne traite que les conflits pour lesquels une partie au moins a son siège (pour institutions le lieu) domicile, lieu de séjour permanent ou lieu de travail dans le canton de Berne.

Principes

Le traitement du conflit est confidentiel. En principe, le recours à l'Office de médiation est gratuit pour toutes les parties.

Procédure

La médiatrice établit les faits lors de la discussion. Elle détermine si ceux-ci sont de nature à faire l'objet d'un traitement de conflit ou d'une médiation entre toutes les parties.

Si le conflit ne se prête pas à une médiation, la médiatrice tente de réconcilier les parties prenant part à la procédure. Si aucun accord n'est possible, une recommandation est alors adressée aux parties.

Si les faits ne se prêtent pas à une médiation, la médiatrice montre les solutions envisageables et informe les personnes souhaitant recevoir des conseils, par le biais des autorités compétentes et des centres spécialisés ou de consultation.

Surveillance

La médiatrice est sous le contrôle du Conseil de fondation de l'Office bernois de médiation pour les questions du troisième âge, de l'encadrement et des homes, auquel elle remet régulièrement un rapport sur son activité.